04 78 48 10 45 chpollionnay@free.fr

Équitation de loisirs

au centre équestre de Pollionnay près de Lyon

L’équitation loisirs

Équitation loisirs à Lyon

L’équitation de loisir est très certainement la plus pratiquée, en centre équestre ou avec son propre cheval. Il est difficile de dénombrer le nombre d’adeptes puisque ce type d’équitation ne nécessite pas d’appartenance à un club ou une association. Le cavalier peut se promener ou randonner à cheval de la même façon qu’une personne se promène ou randonne à bicyclette ou à pied. L’équitation de loisir peut aussi se pratiquer en manège ou en carrière.

L’équitation éthologique, inspirée de l’éthologie équine et qui vise à interagir avec son cheval tout en prenant en compte les particularités psychologiques de l’animal, connaît un vif succès, à la suite notamment du film L’homme qui murmurait à l’oreille des chevaux.

Balades équestre dans les monts du lyonnais

Lorsque le temps est clément les cavaliers partent régulièrement pour une heure de balade équestre dans les Monts Du Lyonnais.

Classé en espace naturel sensible d’intérêt écologique faunistique et floristique, Pollionnay est le lieu idéal pour de magnifiques balades équestre dans les monts du Lyonnais: en groupe, en famille ou entre amis dans des chemins balisés:

  • Col de la Croix du Ban,
  • Col de la Luère
  • Col de Malval,
  • Izeron

L’équitation éthologique

Equitation éthologique à Lyon

L’équitation éthologique est également appelée équitation naturelle. Le nom de « chuchoteur » a été popularisé pour désigner les connaisseurs de l’équitation éthologique, sous l’influence du terme américain « horse whisperer » qui signifie littéralement « murmureur » mais a été abusivement traduit par « chuchoteur ». « Chuchoteur » est employé la première fois pour un dresseur irlandais, Sullivan. Cet homme illettré est réputé pour se faire souvent enfermer dans le box de chevaux indomptables. Après quelques heures, il en ressort avec un cheval calme et confiant. Comme il n’a pas laissé d’écrit, nul n’a jamais rien su de sa méthode, d’où le surnom de « chuchoteur ». En se basant sur cette légende, ce surnom est donné par la suite à tous les dresseurs de chevaux « faiseurs de miracles ».

En France, les connaisseurs de ces techniques sont également appelés les « nouveaux maîtres », sous l’influence notamment du périodique Cheval magazine, qui a inventé ce terme.